La technologie médicale est-elle un antidouleur de la chirurgie esthétique ?

Adieu la douleur et la souffrance ! Ainsi peut-on formuler ce ouf de soulagement que la technologie médicale apporte à certaines interventions de chirurgie esthétique. Autrement, on dirait que la technologie médicale est un véritable anesthésiant à des actes de chirurgie. On peut désormais être beau sans souffrir. Il n’est plus nécessaire de s’inquiéter des douleurs pré ou postopératoires lorsqu’on veut faire remodeler son corps. Du moins, pour certaines interventions.

Qu’est-ce que la technologie médicale ?

Une technologie médicale est, selon la définition de l’OMS, un dispositif médical (article, instrument, appareil ou équipement) servant à la prévention, au diagnostique ou au traitement d’une affection ou d’une maladie ; ou qui permet de détecter, de mesurer, de rétablir, de corriger ou de modifier la structure ou bien la fonction de l’organisme à des fins de santé.

Dans le cas d’espèce, on modifie, corrige la partie visible du physique, et pas toujours à des fins de santé. La médecine esthétique qui bénéficie de cette technologie ne vise pas toujours la réparation des corps défectueux. Par exemple, le vieillissement n’est pas une maladie.

Les avantages de la technologie médicale en soins esthétiques

Les principales innovations réalisées dans ce domaine, vise à réduire les risques pendant l’opération et même après, d’atténuer la douleur ressentie pendant l’opération, de faciliter le retour à la vie socio-professionnelle. On peut d’ailleurs résumer à ceci, les bienfaits de la technologie médicale dans le domaine de l’esthétique : intervention non-invasive, intervention indolore, chirurgie sans cicatrice et sans éviction sociale, résultats immédiats et pas d’effets secondaires.

Quelques exemples de technologie médicale

  • La radiofréquence

La fréquence radioélectrique est expérimentée dans le domaine de la médecine depuis 1896. Mais c’est en 1922 seulement qu’on a pu avoir le 1er « bistouri électrique ». Dès lors, on n’a plus eu de cesse d’expérimenter l’énergie que procure la radiofréquence dans le domaine médical. Dans la médecine de confort, on utilise la radiofréquence pour le traitement des rides, des ridules et du relâchement cutané. Le traitement par radiofréquence est indiqué aussi pour lutter contre la cellulite, les vergetures, etc.

  • La photomodulation par LED

En quête de solution pour réparer et hydrater la peau ? La photomodulation LED permet non seulement de traiter le relâchement de la peau, mais on peut aussi s’en servir pour réparer les différents tissus. L’une des meilleures indications de la photomodulation LED est l’acné. Cependant, on s’en sert aussi pour lutter contre la perte de cheveux. Elle ne remplace pas la greffe de cheveux. Mais à d’énormes bienfaits.

  • La lumière intense pulsée

C’est une dérivée technologique des lasers. On utilise cette innovation technologique pour réaliser l’épilation, le traitement de la couperose ou des lésions vasculaires en général, et aussi pour le traitement des lésions pigmentées comme les taches brunes du visage, des mains ou du décolleté.

  • La cryolipolyse

Une solution pour lutter contre les amas graisseux. On dit souvent de la cryolipolyse qu’elle est une technique de liposuccion sans chirurgie. Il s’agit d’une technologie qui se sert du froid pour supprimer les graisses excédentaires.