Réduction mammaire en Tunisie 

La reduction mammaire ou plastie de reduction des seins est une intervention de chirurgie esthétique visant à réduire la taille des seins de la patiente, qui présente une hypertrophie, c’est à dire un volume trop important par rapport au reste du corps (gigantomastie).

plastie de réduction des seins

Avec cette technique, le tissu adipeux, le tissu mammaire et la peau sont enlevés, la position des seins est élevée. Comparable à la gynécomastie pour les hommes également réduire la taille de l’aréole si elle est trop grande.

Prix réduction mammaire Tunisie

Le prix réduction mammaire tunisie vous sera communiqué sur simple demande de devis. Nos tarifs sont tout compris et pas cher. Les prix de nos interventions englobent l’ensemble des prestations :

  • L’intervention pratiquée en bloc chirurgical
  • L’occupation d’une chambre dans une clinique et à dans l’un de nos hôtels partenaires
  • Les frais de transfert aéroport-hôtel, hôtel-clinique et autres
  • Les frais du matériel médical utilisé pour l’intervention

 

Intervention Séjour Prix
Réduction mammaire 6 nuits et 7 jours 2000 €

 

DEVIS GRATUIT

Déroulement de la plastie de réduction des seins

L’hypertrophie mammaire est une pathologie des seins, qui se caractérise par un très grand volume (entre 300 et 1500 gr) de seins. Sur le plan physique et psychologique, un tel volume mammaire peut être un « poids ». A côté des douleurs dorsales, des difficultés à s’habiller et à exercer le sport de son choix, se trouve le regard inquisiteur et moqueur des autres.

Plusieurs causes peuvent justifier l’origine des seins hyper volumineux. Elles peuvent être causées par des troubles glandulaires, notamment les déséquilibres hormonaux, un déséquilibre endocrinien. Certaines causes peuvent être conséquentes à des grossesses ou des allaitements.

Il existe par conséquents 3 types d’hypertrophies mammaires selon l’anatomie du sein. On distingue une hypertrophie glandulaire qui se caractérise par des seins fermes, sans ptôse ; une hypertrophie causée par la croissance excessive du tissu collagène, les seins sont fermes, malléables, plastiques et souples ; une hypertrophie graisseuse, caractérisée par un envahissement graisseux de la structure glandulaire.

Dans certains cas, le médecin peut demander une mammographie, une échographie, une radiographie de la colonne vertébrale ou un autre test spécifique qui peut aider à clarifier le diagnostic.

Les recommandations les plus courantes avant l’intervention sont :

  • Ne prenez pas de médicaments anticoagulants tels que l’aspirine, les corticostéroïdes à long terme ou les médicaments minceur, deux semaines avant la réduction mammaire.
  • Ne fumez pas au moins un mois avant l’opération, car le tabac élimine l’oxygène du sang et nuit à la cicatrisation des plaies.
  • N’utilisez pas de crèmes ou de laits pour le corps.
  • Communiquer au médecin toute anomalie, utilisation récente de médicaments, allergie à tout médicament, allergie à tout aliment, etc.
  • Buvez beaucoup d’eau dans les jours précédant la mammoplastie de réduction, ce qui aide à prévenir les nausées consécutives à l’anesthésie.
  • Préparer des vêtements larges et confortables après l’intervention.

Intervention :

La plastie de réduction des seins se déroule sous anesthésie générale. Elle dure entre 1h et 2h. L’intervention commence par une suppression de l’excès glandulaire et une ascension de la glande du sein. Ensuite, l’enveloppe cutanée est redrapée pour assurer une tenue idéale du sein et son galbe.

Un lifting mammaire peut être nécessaire en cas de relâchement cutané du sein. De même qu’une correction d’une éventuelle asymétrie des seins.  Et enfin, l’aréole est repositionnée et au besoin, une réduction sera effectuée.

3 types de cicatrices sont envisageables à l’issue de cette intervention. Les deux premières sont nécessaires, et la 3ème facultative. Pour réaliser une réduction mammaire, le chirurgien doit recourir à deux incisions. Une autour de l’aréole, et la 2ème à la verticale de l’aréole et qui se prolonge jusqu’au pli sous-mammaire. La 3ème quant à elle, peut être dissimulée sous le pli sous-mammaire.

En dehors de la cicatrice aréolaire, qui peut être entièrement dissimulée par la pigmentation naturelle rosée du sein, les deux autres cicatrices sont indélébiles. Elles s’estompent avec le temps sans jamais disparaître complètement.

Suites opératoires après une réduction mammaire

Apparition d’ecchymoses et d’un œdème qui disparaît au bout de 10 jours. La mobilité des bras sera quelque peu réduite au début, mais cette gêne passe très vite. En fonction de l’activité socio-professionnelle du patient, il est conseillé d’observer un arrêt de travail qui peut varier de 2 à 3 semaines. Environ 2 mois seront nécessaires pour reprendre le sport.

Résultat d’une réduction mammaire

Les résultats de cette intervention sont appréciables au bout de 3 mois. La poitrine est mieux galbée, l’aréole bien positionnée, et le volume plus harmonieux. Le confort physique et psychologique est indéniable.

Le résultat de la chirurgie est permanent, mais s’il y a une fluctuation importante du poids de la patiente, si vous avez une grossesse ou si vous subissez des changements hormonaux importants, la forme et la taille des seins pourraient changer à nouveau. La plupart des chirurgiens proposent à leurs patientes de combiner cette intervention avec un lifting des seins.