La fécondation In Vitro : qu’est-ce que c’est ?

Définition

La FIV est une méthode qui permet de remédier aux problèmes de stérilité et qui consiste à pratiquer une fécondation en laboratoire, elle est destinée à tous les couples souffrant d’infertilité et qui désirent avoir un enfant.

Les spermatozoïdes sont alors mis en présence de l’ovule en laboratoire et l’embryon est réimplanté au niveau de l’utérus de la femme.

Cette technique est pratiquée par des médecins gynécologues spécialisés.

Dans quels cas avoir recours à la fécondation in vitro ?

Quand un couple ne réussit pas à avoir un enfant, il s’oriente vers un médecin gynécologue, ce dernier évaluera la fertilité de l’homme et de la femme en examinant leur état de santé et en leur donnant des tests à faire.

Il y a des cas où il est possible de soigner l’infertilité à travers des soins et dans d’autres cas, il existe des méthodes simples dans le but d’aboutir à une grossesse comme la stimulation de l’ovulation ou l’insémination artificielle.

Cette technique est donc destinée à tous les couples dont les méthodes de traitements n’ont donné aucun résultat.

La FIV est un traitement destiné à toute personne chez qui on a diagnostiqué les cas suivants :

-Une faible mobilité ou un faible nombre des spermatozoïdes chez l’homme.

-Des trompes absentes ou bouchées.

Dans le cas où les traitements ont échoué, la FIV est proposée pour les cas suivants :

-L’endométriose.

-Le mauvais fonctionnement des ovaires.

Facteurs de réussite d’une FIV

La réussite de la FIV dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge, les causes de l’infertilité, le rythme de vie, le nombre de cycles effectués…

Les cycles de FIV aboutiront généralement à une grossesse et surtout si le nombre de cycles effectués est plus grand.