InstaBreast : l’augmentation mammaire éphémère

Avec sa technique InstaBreast, Norman Rowe, un chirurgien plasticien new-yorkais, joue au magicien avec les femmes cherchant temporairement des seins plus volumineux et plus gros, mais son effet ne dure qu’une nuit. En 20 minutes environ, vous pouvez passer d’une poitrine plate à un buste pulpeux et volumineux.

La méthode de Rowe est remarquablement simple : il désigne une zone au bord de chaque mamelon, qu’il anesthésie aussitôt. Il injecte environ un demi-litre de solution saline stérile – essentiellement de l’eau salée – dans le tissu mammaire de la patiente. Il manœuvre l’aiguille selon différents angles et différentes zones, en élargissant chaque sein jusqu’à ce qu’il atteigne le volume désiré. La solution saline est progressivement absorbée dans le sang, avec un effet complet d’environ 24 heures. Norman Rowe affirme que la solution saline est considérée comme parfaitement sûre.

Alors que certains médecins suggèrent que l’augmentation mammaire instantanée est juste une mode, il est difficile d’ignorer son potentiel (pensez aux centaines de milliers de femmes qui n’hésitent pas à s’injecter du Botox et ce à plusieurs reprises). De plus, le désir d’avoir de plus gros seins est toujours aussi populaire.

Les résultats rapides étaient exactement ce que Samantha Krylov, 28 ans, modèle et aspirante actrice, espérait quand elle a subi la procédure avec Rowe il y a plusieurs mois. Après quelques piqûres d’un anesthésique dans la peau entourant les mamelons, Rowe a injecté une solution saline anesthésiée dans ses seins, une seringue à la fois.

“Depuis fort longtemps, j’ai voulu obtenir une augmentation mammaire“, explique Krylov. “J’étais un peu choqué quand je les ai vus, mais j’ai tout de suite adoré.” En deux jours, elle a retrouvé sa taille naturelle (le temps de récupération dépend de la façon dont votre corps métabolise le liquide). Comme beaucoup de patients de Rowe, Samantha Krylov a voulu “essayer” des implants mammaires de façon temporaire, dit Rowe, ajoutant que certains de ses patients optent pour le gonflement temporaire pour des occasions spéciales, comme un mariage, un  événement important, ou des vacances à la plage.

Jane, 30 ans et mère de deux enfants, a passé une journée à se promener avec des seins gonflés de solution saline. « C’était incroyable de voir à quoi ressemblaient mes seins », se souvient-elle. “J’ai eu du Botox et des charges dermiques à base d’acide hyaluronique, et c’est quasiment similaire.” Environ 75 % des patients de Rowe qui optent pour la procédure de 2500 $ vont obtenir des implants. Cependant, ce test n’est pas utile pour toutes les femmes. “Si vous avez besoin d’un lifting et d’une augmentation, la solution saline ne vous donnera pas le même résultat”, explique Rowe.

Pourtant les « seins éphémères » ne font pas l’unanimité puisqu’il y a des limites et des risques. La peau des deux seins est percée par l’aiguille, des ecchymoses peuvent survenir. Et comme toute procédure qui pénètre dans la peau, l’infection est possible. Certains médecins voient également d’autres inconvénients en signalant que subir la procédure à plusieurs reprises pourrait causer l’étirement de la peau même si le Dr Rowe réplique que c’est très improbable.

« La peau doit être étirée pendant une période beaucoup plus longue et continue pour qu’elle affiche des étirements permanents », dit-il. Heidi Wayne, une dermatologue new-yorkaise, est d’accord, notant que le fait de bénéficier une fois cette procédure est « probablement correct, tant que sa durée de vie est courte, la zone devrait retrouver son contour normal », dit Heidi Wayne.