Chirurgie esthétique après 60 ans : un rajeunissement du corps et de l’esprit.

Ceux qui pensent que seuls les jeunes, à la hauteur de leur âge, se préoccupent de l’apparence, se trompent. Un récent sondage de la Société américaine de chirurgie plastique esthétique a révélé que les personnes âgées adhèrent et adoptent de plus en plus la chirurgie plastique. Selon les dernières données de recherche, en 2014, près de 10% des personnes ayant subi une chirurgie plastique aux États-Unis avaient plus de 65 ans.

Arriver à maturité (pour ne pas dire vieillir) ne signifie pas nécessairement s’habituer aux changements du corps. Ces dernières années, l’espérance de vie a beaucoup progressée, les hommes comme les femmes ont gagné 14 ans d’espérance de vie en moyenne mais les corps n’ont pas ou peu suivi cette évolution. A 60 ans, après une dure vie de labeur, on a le corps d’un « vieux » alors qu’on a encore de nombreuses années pour encore profiter de la vie. La chirurgie esthétique se positionne comme la seule solution viable pour profiter du bien-être et de la qualité de vie que l’on est en droit d’espérer.

Un praticien spécialisé en chirurgie esthétique et plastique observe depuis de nombreuses années cette évolution au sein de sa patientèle. Il note ainsi que les hommes et femmes faisant partie de cette tranche d’âge sont attirés par le lifting, la blépharoplastie et la greffe de cheveux. Pour le corps, les interventions les plus sollicitées sont la poitrine, l’abdominoplastie et la gynécomastie.

Il fut un temps ou ce genre d’interventions étaient exclusivement réservées aux femmes. Cette époque est révolue. S’il fallait auparavant rouler dans une belle cylindrée et avoir un teint halé pour charmer ces dames, de nos jours un ventre plat et l’absence de rides sont devenus indispensables à tout bon séducteur.  Les hommes d’âge mur ont rapidement compris l’intérêt de la chirurgie esthétique et se sont rapidement précipités vers les cliniques spécialisées pour rejoindre hommes politiques et stars, gros consommateurs de lifting visage et autres greffes de cheveux.

La plupart des spécialistes ont constatées un effet secondaire pour le moins surprenant chez les patients âgés de plus de 60 ans et ayant bénéficiés d’une intervention de chirurgie esthétique. En effet, parallèlement au rajeunissement physique, une grande majorité de ces patients reconnaissent ressentir une deuxième jeunesse corporelle. Leur nouvelle apparence rajeunie agit comme un coup de fouet sur leurs corps et beaucoup n’éprouvent plus les mêmes difficultés à monter un escalier ou à porter une lourde charge. Leur nouveau reflet dans le miroir semble indiquer au cerveau que leurs corps ont également rajeunis.